1. Home
  2. ACTUALITÉS
  3. Cédric Doumbé se livre sur Baki, son combat contre Jaleel Willis et son futur au PFL

Cédric Doumbé se livre sur Baki, son combat contre Jaleel Willis et son futur au PFL

0
cédric doumbé

Cédric Doumbé a répondu à de nombreuses questions avant son combat prévu au Bellator Paris ce vendredi 17 mai : une revanche contre Baki, son combat contre Jaleel Willis et son futur adversaire.

Cédric Doumbé sort de sa première défaite en MMA par TKO (arrêt de l’arbitre) face à Baissangur Chamsoudinov au PFL Paris en mars dernier. ‘The Best’, dos au mur, veut rester actif et a annoncé son ses 4 prochains combats. Invité d’Ariel Helwani dans l’émission The MMA Hour, ‘The Best’ a donné des réponses.

Une revanche contre Baki avortée

Concernant son dernier adversaire Baissangur Chamsoudinov dit Baki, ‘The Best’ a soutenu qu’il le fuyait et qu’il ne souhaitait pas de revanche contre lui.

« Il [Baki] s’est échappé, tu sais. C’était la seule façon pour lui de gagner un combat contre Cédric Doumbé. Et il ne mettra plus jamais les pieds dans la cage face à Cédric Doumbé. Il le sait. Quand il est tombé dans le 1er round. Son game plan c’était de me faire tomber et de me maintenir au sol et peut être me soumettre ou me finir au sol. Mais il n’a pas pu le faire. ‘Je ne peux pas battre ce gars. Merci Dieu, merci l’écharde, merci Marc [ndlr : Goddard l’arbitre]. Donc cette fois je vais saisir ma chance, j’ai gagné contre Cédric Doumbé’. Si vous lui demandez, il vous dira ‘Oui j’ai battu Cédric Doumbé’. Je veux un TKO, frère, contre Cédric Doumbé. Et maintenant je suis en sécurité. Pourquoi devrais-je retourner dans la cage contre lui. Donc il s’échappe, il ne veut pas combattre. Je comprends. Mais je pensais que c’était un homme, un vrai bonhomme, mais ce n’est pas le cas. Donc j’avance ».

« Le prochain combat sera Anthony Pettis – bien meilleur que lui [Baki] ». L’américain a confirmé sur les réseaux sociaux et sera présent vendredi soir pour assister au combat du français.

Un KO contre Jaleel Willis

Cédric Doumbé s’est ensuite confié sur son prochain adversaire Jaleel Willis qu’il affronte en co-main event du Bellator Paris.

« Non je ne connaissais pas Jaleel Willis à l’annonce du combat. Ce n’était même pas lui à l’origine. C’était Derek Anderson. Ça me rappelle Murthel Gronhart du Glory. Il était très rigolo, un très bon striker et un très bon combattant. Il racontait beaucoup de m*rde aussi. Mais tu sais j’ai été à l’église pour confesser mes pêchés. J’ai dit que le mettrai KO au 2e round. Désolé pour ça Mon Père. Et je l’ai mis KO au 2e round. C’est toujours pareil. C’est ce que j’ai dit à Jaleel… ‘Je pense que je vais faire la même chose avec toi’. Il m’a dit qu’il était bien meilleur que mon précédent adversaire [Baki]. J’ai dit ‘on verra' ».

Durant le face-off« je lui ai dit de choisir entre ma gauche et ma droite. Il n’a pas su choisir… C’est un américain donc il était confiant. C’est un bon lutteur, je respecte ça. J’ai regardé son menton… c’était très fragile. Je lui ai dit que ‘je ne pensais qu’il resterait debout après qu’il ait senti un coup de poing. Et qu’il tomberait… Pour moi c’est un combat d’entrainement avant le vrai combat [Anthony Pettis] ».

Un nouveau contrat avec le PFL

Interrogé sur le fait qu’il ait re-signé avec le PFL, Doumbé a confirmé et donné plus d’informations.

« C’est une extension de contrat de deux ans de 5-6 combats. On a re-signé car le contrat allait se finir ». À la question de savoir s’il avait regardé d’autres propositions avant de re-signer il a répondu – « Bien sur mais c’est toujours la même histoire. Le PFL est la meilleure offre à l’heure actuelle sur la table ».

Ne manquez pas le combat entre Cédric Doumbé et Jaleel Willis en co-main event du Bellator Paris ce vendredi 17 mai. Découvrez notre analyse et les pronostics pour ce combat ici.

Que pensez-vous des déclarations de Cédric Doumbé ?

podcast doumbe willis
John SUBAKA John Subaka a découvert le MMA à la grande époque des Champions brésiliens alors que les Mauricio 'Shogun' Rua, José Aldo et autre Anderson Silva régnaient en maitre sur leurs catégories. Depuis il n'a cessé de suivre l'évolution de la discipline - de la montée en puissance de Conor McGregor à la capture de la ceinture poids lourd par Jon Jones. John a connu le MMA avant qu'il ne devienne mainstream et admire avec une grande fierté les nombreux combattants français qui brillent à l'international.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.