1. Home
  2. NEWS
  3. Anderson Silva lance un ultimatum à l’UFC : un match pour le titre intérim ou il claque la porte

Anderson Silva lance un ultimatum à l’UFC : un match pour le titre intérim ou il claque la porte

0
0

Il y a 5 ans, Anderson Silva était le poster boy de l’UFC. Si aujourd’hui il demeure un grand nom de la compagnie, il faut bien reconnaître qu’il ne figure plus parmi ses priorités.

En fin d’année dernière, The Spider a remplacé au pied levé Jon Jones lors de l’UFC 200, afin que Daniel Cormier ait un adversaire décent lors de ce PPV important. Lundi, dans l’émission The MMA Hour, le Brésilien a été clair et net. Il veut un match pour la ceinture intérim à l’UFC 212, le 3 juin. Contre Yoel Romero, sinon…

« Si les mecs de l’UFC ne me donnent pas ce match, j’arrête. Je retournerai auprès de ma famille et ce sera fini pour de bon. C’est un merdier parfait. J’en ai marre. J’en ai tellement marre. Je me suis montré respectueux pendant longtemps. Je n’ai jamais évoqué les situations difficiles avec l’UFC. Je pense que j’en ai fini. Je me suis battu toute ma vie, et je suis fatigué. Je suis bouleversé. J’ai un héritage, une histoire. C’est frustrant parce que pour la deuxième fois, je ne combats pas dans mon pays. »

Alors qu’il devait affronter Kelvin Gastelum, The Spider se retrouve sans adversaire puisque ce dernier a été suspendu par l’USADA. Le Brésilien a eu des dépenses pour son training camp et sait que son absence décevra les fans :

« Je me suis entraîné longtemps. Ce n’est pas de ma faute si Gastelum est évincé du combat. Mon problème, c’est de m’être entraîné dur pour mes fans au Brésil. Que va-t-on leur proposer maintenant ? Qu’arrive-t-il aux fans qui ont payé pour me voir au Brésil ? […] »
De son côté, Romero est sur la même longueur d’onde. Il veut affronter Silva pour la ceinture intérim sur la carte du 3 juin.

Reste à savoir si l’UFC acceptera la requête des deux hommes.