1. Home
  2. ARTICLES
  3. Georges St-Pierre : « Michael Bisping sera plus costaud que moi, mais je crois que sa taille sera son seul avantage ! »

Georges St-Pierre : « Michael Bisping sera plus costaud que moi, mais je crois que sa taille sera son seul avantage ! »

0
0

Il est rare de voir Georges St-Pierre envoyer des piques à ses adversaires. Le trash-talking n’a jamais été son affaire.
Alors qu’il n’a pas combattu depuis l’UFC 167, Rush est désormais challenger au titre des poids moyens et tient à donner un peu d’élan à son retour. Bien que la date du match soit encore en discussion, GSP s’est exprimé auprès du média RT Sport et a effectué quelques remarques acidulées sur son adversaire. Peut-être pour le provoquer et le dissuader de chercher un nouveau challenger, comme Bisping l’avait prétendu récemment, en raison des négociations à rallonge pour déterminer quand le match aura lieu. En tout cas, le Canadien s’est exprimé sur sa montée en catégorie supérieure et sur la différence de gabarit entre lui et le Champion middleweight… Non sans une certaine ironie.

J’ai pris un peu de poids de façon appropriée

« Jusqu’à présent, je n’étais pas du tout intéressé à l’idée de monter d’une catégorie, car j’avais déjà beaucoup de travail. Chaque fois qu’un combat se terminait, j’avais un nouveau challenger, et puis je me suis blessé aux ligaments croisés. J’ai été blessé, ai dû prendre du repos et dès mon retour, j’ai eu à défendre mon titre. L’une des autres raisons était le poids. Je ne suis pas un gros welterweight, plutôt un welterweight intermédiaire. Après avoir pris du repos, j’ai pris un peu de poids de façon appropriée. »

J’ai l’avantage sur Bisping

« Je n’ai jamais eu peur de combattre en poids moyens. Le problème n’est pas de combattre à -84 kg, mais de s’entraîner à ce poids-là. Il faut s’entraîner avec des gabarits plus lourds, et il y a des risques de blessure. Mais maintenant, l’opportunité est idéale. J’ai pris du repos, du poids, et je continue à en prendre un peu. Bien sûr, Michael Bisping sera plus costaud que moi, mais je crois que sa taille sera son seul avantage. Techniquement, tactiquement, athlétiquement, j’ai l’avantage sur lui. Cela n’a pas d’importance qu’il soit plus grand ou plus costaud. La seule différence, on la constatera quand il chutera au tapis, ça fera un plus gros boum. »

GSP mesure 1,78 m, tandis que le Champion mesure 1,85 m. Cependant, l’allonge du Canadien est supérieure à celle de l’Anglais, avec 193 cm contre 192 cm. Qui a dit qu’une grande taille facilitait le réglage de la distance ?