1. Home
  2. CONOR
  3. MCGREGOR
  4. Coach Kavanagh à propos du match McGregor-Mayweather : « Dans notre esprit, c’est lancé ! Nous, on s’entraîne ! »

Coach Kavanagh à propos du match McGregor-Mayweather : « Dans notre esprit, c’est lancé ! Nous, on s’entraîne ! »

0
0

Le superfight Conor McGregor vs Floyd Mayweather n’est peut-être pas encore organisé, mais le Champion UFC lightweight s’entraîne déjà comme si un accord avait été trouvé.
L’entraîneur de l’Irlandais, John Kavanagh, a expliqué mercredi que la team était déjà au travail :

« Dans notre esprit, c’est lancé. C’est la mentalité avec laquelle on a commencé » a-t-il déclaré à FOX News. « Il y a beaucoup de monde impliqué, différentes promotions, différentes organisations, différentes commission. Mais en ce qui me concerne, je crois vraiment que le match aura lieu dans l’année. C’est notre état d’esprit. Laissons les gens en costume s’occuper de la paperasse. Nous, on s’entraîne. »

Kavanagh a aussi révélé que le poids de 66 kg a été évoqué par les deux parties. Niveau training, les séances de McGregor sont moins complexes que sa routine de MMA, mais pas forcément plus faciles :

« C’est comme comparer la préparation physique d’un match de rugby et d’un match de foot. Ce n’est pas plus simple, c’est différent. Les filières énergétiques ne sont pas les mêmes. On se débarrasse de tout l’entraînement grappling. Donc, c’est plus simple. Mais pas plus facile. Il y a moins de compétences engagées […] »

Le mois dernier, Dana White déclarait sur le plateau de Conan qu’il ne voyait pas comment ce match ne pouvait pas avoir lieu.
Hier, le président affirmait même qu’il se sentait dans l’obligation de permettre à Notorious de disputer ce match :

« Ce garçon sort du lot. Il affrontera n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Beaucoup le disent, mais peu le font. Conor McGregor, je le surnomme la licorne. Je n’ai jamais rencontré de personne comme lui. Pour lui, ce genre d’opportunité, de combat auquel le public s’intéresse tant, de cachet, représentent tellement de choses que j’ai presque l’impression que je dois l’organiser. »