1. Home
  2. ACTUALITÉS
  3. Uriah Hall évoque sa dépression et ses envies d’en finir suite à sa retraite

Uriah Hall évoque sa dépression et ses envies d’en finir suite à sa retraite

0
2
Uriah Hall évoque sa dépression et ses envies d’en finir suite à sa retraite

Fraîchement retraité en MMA et en passe de faire ses débuts en boxe anglaise, Uriah Hall s’est livré à cœur ouvert concernant son état dépressif après avoir raccroché les gants.

Finaliste de la 17ème saison show The Ultimate Fighter, Uriah Hall a officialisé sa retraite en août dernier, mettant fin à près de dix ans de bons et loyaux services au sein de l’élite. Si son parcours dans l’octogone n’a peut-être pas été à la hauteur de ce que ses premières performances laissées présager, l’Américain a raccroché les gants avec de beaux noms sur son tableau de chasse, tels qu’Anderson Silva, Gegard Mousasi, Chris Leben ou encore Thiago Santos.

Des adieux à l’octogone, mais pas aux sports de combat, puisque l’Américain s’apprête à effectuer sa transition en boxe professionnelle ce week-end. Pour ses débuts, il sera opposé à l’ancien footballeur américain Le’Veon Bell. Un combat faisant partie du show qui se conclura par le très attendu main event entre Jake Paul et Anderson Silva.

Lors de la journée médiatique de l’événement, Uriah Hall s’est ouvert auprès de MMA Fighting concernant la détérioration de sa santé mentale suite à l’annonce de sa retraite. Avant de remonter la pente, l’Américain est passé par des phases violentes de dépression, dont il aurait pu ne pas revenir :

« J’ai passé les vingt dernières années de ma vie à me consacrer corps et âme à une chose, et puis tout d’un coup, c’est fini, on me l’a enlevé. C’était une période vraiment sombre, heureusement j’ai eu les bonnes personnes autour de moi pour me supporter. Quand je dis que je me sentais déprimé, à un certain point, j’ai même regardé mon arme en me disant ‘attend une minute, ça pourrait vraiment mal finir si je ne m’en sors pas (…). Si vous n’avez pas le bon soutien, vous n’en sortirez pas. Si tu regardes des gens comme Robin Williams, et tous ces gens, tu te demandes ‘Comment tu as pu te tuer ?’. Je comprends. À ce moment-là, j’ai enfin putain de compris »

Un sujet sur lequel la parole a été ouverte depuis peu par une poignée d’athlètes, espérant pouvoir venir en aide à certains de leurs pairs, parfois trop enfermé dans une spirale négative pour s’exprimer. C’est le cas de Tyson Fury, qui après être revenu des enfers pour récupérer ses ceintures de champion du monde des poids lourds, n’a de cesse de vouloir banaliser ce sujet, afin que tout le monde puisse demander de l’aide s’il en ressent le besoin.

Selon vous, les combattants professionnels devraient-ils être encadrés psychologiquement par des professionnels ?

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
leo
leo
1 mois il y a

Et ya le que les abrutis qui vont encore croire que l’argent fait le bonheur…..

Il devrait plutot se reconvertir en coach, pas sur que se prendre coups soit la solution pour « exister »

Melenchon
Melenchon
1 mois il y a

Je pense que le meilleur remède pour vaincre la dépression est de croire à une vie éternelle dans l’eau delà que l’on appelle le paradis et qu’il faut bien œuvrer ici bas pour le mériter.
Croire à un créateur tout puissant qui nous à donner la vie et qui a créer toutes ces merveilles sur terres.
La vie ne se résume pas à une paire de mitaine en peau de vache sur les mains et une ceinture en ferraille autour de la taille…..

Sylvain

2
0
N'hésitez pas à commenter ! x