Home ARTICLES Stupeur dans la communauté MMA : Jon Jones de nouveau arrêté !

Stupeur dans la communauté MMA : Jon Jones de nouveau arrêté !

Arrestation Jon jones alcool 2020
Une fois de plus Jon Jones est arrêté par la police.

Le champion UFC des mi-lourds semble être retombé dans ses travers. Une affaire d’arme à feu et de conduite en état d’ivresse. Encore.

Les bonnes nouvelles sont rares en cette période d’interruption générale due à l’épidémie mondiale de covid-19. Et nous n’avions assurément pas besoin d’une nouvelle péripétie de mœurs concernant Jon Jones. Le numéro 1 pound-for-pound s’est de nouveau distingué dans un registre peu glorieux.

Selon un rapport du KOAT, « Bones » aurait été arrêté ce jeudi matin pour conduite sous influence, usage négligent d’une arme à feu et possession d’alcool dans un lieu public.

Selon ce même rapport, la police d’Albuquerque a été dépêchée dans le secteur de la 3ème rue et de l’avenue centrale juste après 1 heure du matin, en réponse à des coups de feu. Les policiers auraient alors trouvé Jones à l’intérieur de son véhicule.

La marque d’alcool de Masvidal

Le champion de l’UFC aurait dit ne rien savoir rien des tirs, mais a admis avoir conduit après que les officiers aient relevé des signes d’intoxication. JJ se serait soumis à un test de sobriété, confirmant les soupçons. Il aurait ensuite accepté de se soumettre à un alcootest. Ce dernier se serait révélé deux fois au-dessus de la limite légale.

Jones aurait de fait été arrêté. Les agents ont retrouvé dans son véhicule une arme de poing et une bouteille de 750 ml de Recuerdo. Ironie de l’histoire, il s’agit de la marque de mezcal reliée à la star des poids welters, Jorge Masvidal.

Les accusations encourues par Jon Jones seraient donc conduite en état d’ivresse aggravée, usage négligent d’une arme à feu et possession d’un contenant d’alcool entamé.

Un lourd passif

Comme les fans assidus de combat le savent, c’est loin d’être la première fois que Jon Jones se heurte à la loi. Il s’est déjà retrouvé en difficulté juridique à la suite d’un délit de fuite et, plus récemment, à cause d’un incident impliquant une serveuse de cocktails.

Jon Jones s’est battu pour la dernière fois en février, lorsqu’il a défendu son titre des 93 kg contre Dominick Reyes. Au sortir d’une victoire controversée, il était pressenti pour défendre sa ceinture dans un rematch ou face à Jan Blachowicz. Sa victoire contre Alexander Gustafsson fin 2018 avait marqué le début de son nouveau règne en tant que champion mi-lourds. Invaincu depuis sa première prise du titre en mars 2011, Jones avait dû faire à deux destitutions en 2015 et 2017. La première pour une affaire judiciaire, la seconde pour un test antidopage positif lors du rematch contre Daniel Cormier. Hélas, la liste des faits divers ne s’arrêtera donc pas là.

Nous aurons sans doute de plus amples détails sur cette arrestation dans les heures à venir. Ce nouvel épisode Jon Jones/justice US va-t-elle l’entraîner hors du circuit MMA pour un moment ?

Suivez-nous sur : FACEBOOK INSTAGRAM

Source : bjpenn.com

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
lohane57
lohane57
3 mois il y a

Comment je suis étonné, pffff
Tellement prévisible comme je suis sur qu’il se fera choper pour dopage une énième fois, il y a des gens qui réussissent a changer et d’autre qui n’y arrive pas ou qui n’essaient même pas, un énorme gâchis sa carrière pour moi.

Lando
Lando
3 mois il y a

En dehors de l’octogone ce mec est un vrai cassos !!!

Pepito
Pepito
3 mois il y a

Autant de talent dans l’octogone que de gâchis et frasques à l’extérieur…..Honnêtement il ne devrais plus combattre et ça serait réglé.

10
0
N'hésitez pas à commenter ! x
()
x