1. Home
  2. ACTUALITÉS
  3. Résultats de ONE Championship Battleground II

Résultats de ONE Championship Battleground II

0
0

Deux semaines après le premier numéro de Battleground où on a vu le couronnement de Prajanchai ou encore le retour foudroyant d’Aung La N Sang, l’organisation singapourienne revient pour le second volet de cette série d’événements. C’est cette fois-ci l’ancien champion des lightweights Eduard Folayang (22-11) qui affronte le chinois Zhang Lipeng (30-11), gagnant de l’Ultimate Fighter China. L’événement se déroule au sein de l’Indoor Stadium de Singapour.

Le philippin doit reconquérir le cœur des foules après une série de trois défaites. Il a affaire à l’un des gagnants de l’Ultimate Fighter China en cet évènement de la promotion singapourienne. Le reste de la carte est également très chargé avec Alain Ngalini ou encore Alex Silva au programme.

Le combat d’ouverture est également un affrontement de lightweight avec le mongol Otgonbaatar Nergui (5-2) sortant d’une victoire pour son premier combat dans l’organisation qui affronte l’indien Rahul Raju (7-6), qui dispute son huitième combat dans l’organisation.

Au premier round, les deux combattants réussissent chacun leur tour un takedown et tentent de mettre la pression au sol avant de revenir debout. Nergui contre ensuite deux nouvelles amenées au sol en maintenant Raju par le cou. Au deuxième round, diverses tentatives de takedown de Raju sont contrées, Nergui rentre avec son jab, quand l’indien réussit enfin à rester au sol et à vérouiller un étranglement. Nergui n’a pas d’autre choix que de taper.

Victoire de Rahul Raju par soumission.

Ensuite, vient un combat de flyweights entre le chinois Liu Peng Shuai (6-5), effectuant son sixième combat en cinq ans au ONE, et l’indonésien Eko Roni Saputra (4-1), ayant effectué tous ses combats au ONE, et n’ayant pas perdu depuis son premier combat contre Nico Soe en avril 2019. Il est actuellement sur une série de quatre victoires obtenues après un arrêt avant la fin de la première reprise.

Le combat ne va durer que dix secondes, juste le temps que Saputra inflige un crochet destructeur à Shuai qui éteint littéralement la lumière. Jamais un combat n’a été aussi expéditif dans l’histoire de l’organisation. C’est le KO le plus rapide de l’histoire du ONE, le précédent record étant détenu par Alain Ngalini ayant battu Hideki Sekine en onze secondes.

Victoire d’Eko Roni Saputra par KO.

Dans la catégorie heavyweight, on retrouve justement le camerounais Alain Ngalini (11-4), ancien kickboxeur étant devenu un grand nom de l’organisation. Sa notoriété s’est intensifiée lors de son combat très médiatisé contre Aung La N Sang. Il sort malgré tout de deux mauvaises défaites contre Mauro Cerilli et Oumar Kane. Il affronte le norvégien Thomas Narmo (4-0), qui effectue ses débuts au ONE. Toutes ses victoires ont été réussies avec des arrêts avant la fin du premier round.

Au premier round, Ngalini tente divers enchaînements pieds-poings mais Narmo arrive régulièrement à prendre le centre. Ngalini profite d’un leg kick raté du norvégien pour l’amener au sol et tenter une soumission. Il est cependant ramené par Narmo qui le bloque contre la cage. Au deuxième round, la rencontre est interrompue à cause d’un coup de pied illégal du norvégien mais le combat reprend. Narmo réussit à accélérer contre la cage mais son enchaînement pieds-poings est là encore illégal et il prend un carton jaune. Narmo atterrie au sol après un crochet de Ngalini. Il reçoit un coup à la hanche qui interrompt une énième fois le combat.

Le combat ne repart pas car il est déclaré no contest.

Toujours en MMA, on retrouve l’ancien champion straweight Alex Silva (9-6), qui se classe actuellement cinquième dans le classement de la catégorie. Il a perdu son titre contre Joshua Pacio et n’a pas réussi à renouer avec la victoire lors de son combat contre Koha Minowa en mars dernier. Il affronte le chinois Miao Li Tao (6-3) qui effectue son septième combat dans l’organisation. Il avait battu le Ryuto Sawada en avril, combattant contre qui il avait auparavant perdu.

Au premier round, le premier takedown de Silva est contré. C’est Tao qui y arrivera finalement, le brésilien tente une clé de bras pour s’en sortir. Tao réussit un coup de genou. Il va par la suite parvenir à dominer son adversaire au sol avec une position typique du jiujitsu qu’il affectionne particulièrement. Tao se relève un peu tard. Au deuxième round, Silva réussit plusieurs takedowns contre la cage et se retrouver encore en position de jiujitsu. Il place pas mal de crochets et décide de tenter un étranglement au dos mais se faire inverser en fin de reprise. Au troisième round, Tao tente de contrer les amenées au sol mais se fait finalement prendre le dos et le brésilien place un étranglement au sol. Tao réussit encore une fois à inverser la position.

Victoire unanime d’Alex Silva.

Dans le main event, on retrouve l’ancien champion lightweight Eduard Folayang (22-11), sortant d’une série de trois défaites contre Pieter Buist, Antonio Caruso et Shinya Aoki. Il a neuf ans d’ancienneté dans l’organisation et s’est imposé comme un grand nom de la catégorie au fur et à mesure des années mais n’a remporté qu’un seul de ses six derniers combats. Il affronte le chinois Zhang Lipeng (30-11), ancien champion light et welterweight du Kunlun Fight, ayant disputé plusieurs combats à l’UFC après avoir remporté l’Ultimate Fighter China. Il effectue son premier combat au ONE Championship après une carrière déjà bien remplie.

Au premier round, Lipeng réussit une amenée au sol et place quelques coups. Il est contraint de varier les positions car Folayang tente de s’en sortir. Il réussit finalement un triangle au corps en prenant le dos. Au deuxième round, Lipeng réussit diverses attaques pieds-poings et parvient finalement à reprendre son travail de lutte avant que le philippin réussisse à sortir. Le combat revient alors au centre. Folayang tente brièvement d’immobiliser Lipeng contre le grillage afin d’éviter un nouveau takedown. Au troisième round, Folayang semble essayer d’éviter les amenées au sol. Lipeng prend le centre pendant de longues minutes mais les deux hommes se touchent très peu, jusqu’à ce que Lipeng décide de plaquer son adversaire au sol en repartant en lutte.

Victoire de Zhang Lipeng par décision unanime.

Ce fût un événement assez mémorable pour le ONE Championship où on aura notamment vu le KO le plus expéditif de l’histoire de la promotion. La série noire d’Eduard Folayang continue avec cette nouvelle défaite contre un grand nom du MMA en Chine que nous avons eu le plaisir de voir débuter au sein de l’organisation singapourienne.

Les événements du ONE Championship sont disponibles gratuitement sur la chaîne Youtube officielle de l’organisation.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à commenter ! x