Home ARTICLES Frankie Edgar explique pourquoi il a accepté le combat « sans titre »contre Brian Ortega à l’UFC 222 !

Frankie Edgar explique pourquoi il a accepté le combat « sans titre »contre Brian Ortega à l’UFC 222 !

Le retour de Frankie Edgar pour le titre n’est pas encore d’actualité suite à la blessure à la jambe d’Holloway. La mauvaise nouvelle est arrivée juste trois mois après la première rencontre prévue entre Edgar et Holloway : le combat du 2 décembre à l’UFC 218, a été également annulé en raison d’une blessure d’Edgar. Et après avoir été effectivement mis sur la touche depuis mai, Edgar a dit qu’il était fatigué d’attendre. Donc, plutôt que de se mettre en pause jusqu’à ce que Holloway revienne, « The Answer » a choisi de rester sur la carte de l’UFC 222, aidant à sauver un pay-per-view dans le besoin criant de puissance.

Il se battra donc contre son coéquipier Brian Ortega le 3 mars dans l’événement co-principal qui déterminera le prochain challenger au trône d’Holloway. Et dans l’épisode de The MMA Hour de lundi, Edgar a parlé de sa frustration face à cette situation.

« J’étais énervé, mec. Evidemment, nous étions censés combattre en décembre et je me suis blessé, et maintenant on y est, il est blessé, donc c’est juste dommage. C’est comme ça… J’ai été un peu déçu, un peu déprimé, mais vous savez, je m’en suis remis. Je voulais juste rester sur la carte. Je suis impatient de me battre, ça fait trop longtemps, alors allons-y ! Maintenant, nous devons nous battre avec Ortega. « 

Edgar a expliqué que sa longue pause depuis sa victoire sur Yair Rodriguez a été le principal facteur qui a motivé sa décision de rester sur l’UFC 222.

Edgar a 36 ans et ne sait pas combien d’années il lui reste à faire dans ce sport. Il n’a combattu qu’une seule fois en 2017 à cause des circonstances malheureuses qui ont entouré le combat d’Holloway, donc à un moment donné, il a dû prioriser la maximisation de son potentiel de gain plutôt que d’attendre une opportunité idéale, même si cette opportunité lui était déjà attribuée…

« Je n’ai pas combattu depuis mai 2017. Je ne voulais plus attendre. Le temps passe et je veux combattre. La dernière fois que je me suis blessé, c’était trois semaines avant le combat, j’ai maintenant bien récupéré, alors je veux juste aller là-bas et mettre mes compétences à profit. Je ne suis payé que si je me bats, alors je veux absolument y aller. Je suis content que ce soit face à Ortega, parce que c’est le plus logique. Il est numéro 3, juste en dessous de moi, et c’est ce qui est le plus logique pour la division. »

Edgar a fait savoir qu’une fois qu’il savait qu’Holloway était officiellement sorti, il a dit à son manager Ali Abdel-Aziz de simplement lui trouver un combat, peu importe son adversaire. Un passage à l’UFC du 24 février sur l’événement FOX 28 a été brièvement discuté, mais finalement l’UFC s’est positionné sur un affrontement contre Ortega, un gars de 26 ans très fort en soumission.

« Il a le combat en lui. Il n’a pas peur. Il a une super garde et son jiu-jitsu est très fangereux. Donc, c’est un adversaire dangereux et je dois me méfier de lui. Il a obtenu un nouveau contrat, il pourrait prendre ma place, donc il a beaucoup de choses à jouer pour aller de l’avant ».

Ortega est un très bon choix pour les fans déçus de l’UFC 222, mais aussi un risque extrême pour Edgar.

« T-City » a remporté cinq apparitions consécutives dans l’Octogone avec des oppositions de plus en plus difficiles. Toutes ces victoires sont arrivées par KO (Clay Guida, Thiago Tavares) et soumission (Swanson, Renato Moicano, Diego Brandao).

 

À suivre donc, et que le meilleur gagne !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des