1. Home
  2. ACTUALITÉS
  3. Ciryl Gane revient sur sa victoire face à Tai Tuivasa : « Je n’ai jamais ressenti une telle puissance auparavant »

Ciryl Gane revient sur sa victoire face à Tai Tuivasa : « Je n’ai jamais ressenti une telle puissance auparavant »

0
7
gane tuivasa

Ciryl Gane a affronté beaucoup de durs à cuire dans l’octogone de l’UFC. Néanmoins, le Français a révélé qu’aucun de ses adversaires ne lui a fait aussi mal que Tai Tuivasa.

Les deux heavyweights se sont affrontés lors du main-event de l’UFC Paris (Voir tous les résultats de la soirée ici). L’évènement tant attendu des fans Français s’est déroulé le 3 septembre dernier, à l’Accor Arena de Paris.

Dans une ambiance électrique, Ciryl Gane et Tai Tuivasa se sont menés une guerre. Seul mot d’ordre : chaos. Alors que le ‘Bon Gamin‘ maitrise le premier round en gardant l’Australien à distance avec son jab et ses kicks, il se fait durement toucher par une grosse frappe dans le second round. Néanmoins, grâce à sa ténacité, le Vendéen résiste à la tempête, et revient de plus belle dans le combat. Bien qu’il se soit fait toucher à plusieurs autres reprises durant l’affrontement, Ciryl Gane fini par mettre KO Tai Tuivasa au troisième round après un gros travail de démolition.

« Je ne voyais rien »

Lors d’un entretien avec le célèbre journaliste, Ariel Helwani, Ciryl Gane a admis avoir été mis en grande difficulté après avoir été touché par la droite de Tuivasa.

« Quand j’ai pris son coup de poing, le sentiment c’était juste que je ne voyais rien. Je suis tombé et le sol m’a réveillé » a déclaré le ‘Bon Gamin‘ à Ariel Helwani sur The MMA Hour. « Quand mes fesses ont touché le sol, je me suis dis dit : ‘Oh, qu’est-ce qui se passe ?’ J’ai compris et j’ai réagi directement. Il m’a attrapé donc je vais en avant sur ses jambes pour l’attraper et me relever, et après ça, j’ai pris du repos. Peut-être trois, quatre secondes, je me suis éloigné et c’était OK, mais il m’a touché pour de vrai.

Il est vraiment dangereux. Vous voyez parfois vous avez des gars, vous ne pouvez pas expliquer pourquoi, mais ils ont quelque chose dans les mains, c’est comme ça. Quand le gars te touche, tu tombes. C’est tout. Incroyable.« 

Au cours de sa carrière, Ciryl Gane a affronté les plus gros frappeurs de l’UFC : Francis Ngannou, Derrick Lewis ou encore Jairzinho Rozenstruik pour ne citer qu’eux. Néanmoins, pour le ‘Bon Gamin‘, Tai Tuivasa est le plus puissant d’entre eux.

« je n’ai jamais ressenti une telle puissance auparavant »

« Non je n’ai jamais ressenti une telle puissance auparavant« , a déclaré Gane. « Quand vous regardez le coup de poing, il n’a vraiment pas l’air dur, puissant. Mais quand il vous touche, il vous touche pour de vrai. C’est pourquoi je dis, je ne sais pas exactement. Je ne peux pas l’expliquer, mais il a quelque chose dans ses mains et c’est la première fois que je ressens cela.« 

Après avoir subi le premier knock-down de sa carrière à l’UFC Paris, Ciryl Gane a adopté une approche différente. La technique et la stratégie ont alors laissé place à l’agressivité. Cela a fini par payer, puisque le Français est parvenu à envoyer ‘Bam Bam‘ dans le royaume des ombres.

« J’étais toujours dedans, même quand je suis tombé, j’étais dedans, j’étais concentré« , a déclaré Gane. « Au dernier round, je me suis dit : ‘OK mec, tu m’as écrasé, alors je n’ai pas d’autre choix que de faire la guerre maintenant’. Normalement, j’aime utiliser mon style ‘Bon Gamin’, m’éloigner, mais à ce moment-là, ce n’était pas possible, c’est pourquoi j’ai fait semblant de m’éloigner et j’y suis allé avec le genou, boom, je l’ai attaqué. Je lui donne le genou du milieu, l’uppercut.. c’était un super combat. C’était cool.« 

La plus belle des victoires

Pour le Vendéen, cette victoire survenue à domicile est la plus belle de sa carrière.

« À 100 %, le sentiment était vraiment différent« , a déclaré Gane lorsqu’on lui a demandé s’il s’agissait de la plus grande victoire de sa carrière. « Au début du combat, c’était ‘Ciryl ! Ciryl ! Ciryl !’ Le sentiment était vraiment fou. Cela me rendait vraiment heureux. Je ne sais pas si je peux expliquer exactement ce sentiment, mais quand j’ai terminé le combat, ma réaction était juste de vouloir voir tout le monde crier. Tout le monde était vraiment heureux, alors j’ai fait le tour de la cage, peut-être deux ou trois fois, en regardant les fans et en leur disant : ‘Wow, vous êtes vraiment fous’. C’était un grand moment.« 

La division heavyweight : un avenir incertain

Avec la blessure du champion en titre, Francis Ngannou, et l’arrivée incertaine de Jon Jones dans la course, l’avenir de la division heavyweight est incertain. Ciryl lui, doit se rétablir d’une blessure à la main, qu’il a cassé durant son dernier combat. Aussi, le Français a récemment déclaré qu’il ne souhaitait pas affronter Curtis Blaydes. Pour son retour dans l’octogone, espérons voir le ‘Bon Gamin‘ face à l’un des trois grands combattants que sont Jon Jones, Stipe Miocic et Francis Ngannou.

Et vous, quel adversaire aimeriez-vous voir affronter Ciryl Gane pour son prochain combat à l’UFC ?

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
racbel
racbel
27 jours il y a

Si Ciryl a peur d’affronter Blaydes c’est bien cet adversaire qu’il doit combattre pour conjurer la peur .
N’oublions pas que seuls les courageux ont eu peur car les autres sont des inconscients

Bastoun
27 jours il y a
Répondre à  racbel

En même temps, ça se comprend: il a strictement aucun intérêt à affronter Blayde: #3 (alors que Gane est #1), dangereux avec sa lutte, pas un grand nom comme Jones ou un ancien champion comme Miocic…

Angry
Angry
27 jours il y a
Répondre à  racbel

Sérieux, conjure ta mère pour commencer !

racbel
racbel
26 jours il y a
Répondre à  Angry

à vrai dire Je ne sais pas quoi te dire fils de sal*pe

Wolfen
Wolfen
27 jours il y a

Normale de se sentir puissant, contre un Tai qui était l’ombre de lui-même et un vulgaire sac de frappe. Mais contre un combattant qui a une meilleure technique, mais surtout, une meilleure condition physique, ce ne sera pas la même chose.

Angry
Angry
27 jours il y a
Répondre à  Wolfen

Bravo Francis, tu parles de mieux en mieux la langue française.

Wolfen
Wolfen
26 jours il y a
Répondre à  Angry

Ce n’est rien comparer à toi et à tes commentaires absurdes. Encore en fois, tu devrais avoir honte d’être aussi idiots.

7
0
N'hésitez pas à commenter ! x