1. Home
  2. CONOR
  3. MCGREGOR
  4. Dana White : « On est OK du côté de Conor, je dois trouver une solution avec la partie Mayweather ! »

Dana White : « On est OK du côté de Conor, je dois trouver une solution avec la partie Mayweather ! »

0
0

Le match Conor McGregor vs Floyd Mayweather n’est pas encore conclu. Mais d’après Dana White, les semaines à venir vont faire avancer le processus. Invité de l’émission The Herd, le président de l’UFC est sur le point de sceller un deal avec Conor avant de se tourner vers le clan du boxeur :

« Je pense qu’on va se mettre d’accord avec la partie McGregor dans les jours à venir. Ensuite, je vais m’enfermer quelques jours avec la Team Mayweather et voir ce qu’on peut faire. »

Évidemment, le partage des bénéfices a été évoqué :

« Tout dépendra de la façon dont le combat se vendra. Et s’il se vend autant que je le pense, Floyd empochera un peu plus de 100 millions de dollars, et Conor 75 millions. Mayweather pense qu’il est la mégastar de ce match et qu’il doit encaisser davantage que son adversaire. Je voulais d’abord m’entendre avec McGregor, car il est sous contrat avec moi. Est-ce que ce match a du sens pour moi ? Pas du tout. Mais Conor veut ce match et je l’ai déjà dit, il s’est toujours bougé et a m’a aidé avec de gros combats, donc je suis son envie. » 

« Clairement, en boxe, on commence par négocier les équipements, les officiels, les juges, les dimensions du ring, tout un tas de choses qu’on peut négocier une fois le match décidé. Mais je ne me suis pas encore retrouvé en face de la Team Mayweather, et qui sait ce qu’il se passera. On est OK du côté de Conor, je dois trouver une solution avec la partie Mayweather, mais peut-être qu’on ne trouvera pas de solution. On verra. J’ai promis à Conor de tout faire pour que ce match ait lieu. »

White s’attend à des négociations préliminaires avec Al Haymon, partenaire de Mayweather, et précise qu’il s’agira bien d’un match de boxe, avec un règlement de boxe et des officiels de boxe.

« Ce ne sera pas l’UFC. Ce sera un match de boxe. Cela n’aura rien à voir avec l’UFC. Ma marque sera simplement impliquée dans la promotion du combat, et Conor, c’est mon protégé. C’est tout. La raison pour laquelle nous avons construit l’UFC est que nous avons toujours voulu offrir au public les matchs dont il rêvait. Il n’y a pas le moindre doute quant à l’envie des gens de voir ce combat. Tout le monde m’en parle. Je vais faire de mon mieux pour qu’il ait lieu. Je ne vais pas dire que je le peux, mais je vais essayer. »