Home ARTICLES UFC – Les combattants sur Fight Island seront testés cinq fois pour le COVID-19

UFC – Les combattants sur Fight Island seront testés cinq fois pour le COVID-19

Voici le protocole sanitaire en vigueur sur Fight Island de l'UFC
Un protocole sanitaire exigeant sur Fight Island !

L’UFC prévoit d’augmenter ses tests de détection du coronavirus pour les combattants sur Fight Island. Ils devront passer cinq tests COVID-19 au total.

L’augmentation du nombre de tests COVID-19 s’applique en fait à tous ceux qui se rendent sur Fight Island, y compris les combattants, les hommes de coin et le personnel de l’UFC. Marc Raimondi d’ESPN a eu le scoop, et il a également partagé un organigramme mettant en évidence les changements apportés au protocole de test du coronavirus de l’UFC pour les quatre événements prévus sur Fight Island en juillet.

À lire aussi : L’UFC annonce les cartes complètes des 4 événements de juillet sur Fight Island avec quatre combats pour le titre

Selon le rapport, il y aura des centres où tous les combattants, leurs équipes et le personnel de l’UFC passeront leur premier test COVID-19 48 heures avant de partir pour Abu Dhabi. Pour les Américains, ils se retrouveront au hub de Las Vegas et y feront leur premier test. Pour les Brésiliens, ils se rendront à Sao Paulo. Pour les autres combattants internationaux inscrits sur la carte, ils se retrouveront dans un hub à Londres ou en Russie avant de se rendre à Fight Island.

Lorsque les combattants arriveront à Abu Dhabi, ils passeront à nouveau un deuxième test. Les combattants se rendront ensuite à l’hôtel où ils resteront en quarantaine jusqu’à ce qu’ils reçoivent les résultats de leur test. Ils passeront ensuite un troisième test COVID-19 et retourneront en quarantaine jusqu’à ce que les résultats du troisième test reviennent. Une fois autorisés, ils se rendront sur l’île de Yas où ils subiront un quatrième test COVID-19. Après ces événements, les combattants passeront un cinquième et dernier test COVID-19 sur l’île de Yas. Si le résultat est négatif, ils seront alors autorisés à rentrer chez eux.

L’UFC a évidemment pris un risque en organisant des événements pendant la pandémie de coronavirus, par rapport à d’autres ligues sportives qui sont en pause en ce moment, mais dans l’ensemble, il n’y a heureusement pas eu beaucoup de tests positifs. À l’UFC 249 en Floride, le candidat poids moyen Ronaldo « Jacare » Souza et ses hommes de coin ont été testés positifs au COVID-19 et il a été retiré de son combat contre Uriah Hall.

À lire également : Jacare Souza testé positif au Covid-19, son combat à l’UFC 249 est annulé

Matt Frevola a été le seul combattant de Las Vegas à être retiré d’un événement après que son homme de coin, le combattant de l’UFC Billy Quarantillo, ait été testé positif. En dehors de ces cas, l’UFC a eu la chance de ne pas avoir beaucoup d’autres problèmes. Grâce à la quantité de tests effectués par l’UFC, le spectacle a pu se dérouler comme prévu, et avec autant de tests sur Fight Island, l’UFC se protège encore plus.

Que pensez-vous des changements que l’UFC apporte à ses protocoles sanitaires de test du coronavirus sur Fight Island ? Dites le nous en com’ !

Suivez-nous sur : FACEBOOK INSTAGRAM

Source : bjpenn.com

tags:
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
N'hésitez pas à commenter ! x
()
x