Home ARTICLES Nate Diaz victime de diffamation par un journal de Miami

Nate Diaz victime de diffamation par un journal de Miami

Le journal Miami Herald a évoqué une hospitalisation de Nate Diaz suite à une bagarre avec des policiers. Sauf que c’était faux sur toute la ligne.

C’est la nouvelle étrange de ce mercredi : un rapport du Miami Herald – supprimé depuis – indiquait que le célèbre poids welter de l’UFC, Nate Diaz, avait été hospitalisé suite à une altercation musclée avec des policiers. Celle-ci aurait fait suite à une arrestation pour violence domestique.

« Il a fallu plusieurs officiers pour le maintenir au sol« , aurait déclaré le chef de la police de Miami, Jorge Colina, au Miami Herald, selon le South Florida Sun Sentinel.

Selon de multiples rapports d’ESPN, cette histoire était complètement fausse. La suite leur donnera raison.

« Cette histoire est inexacte« , a déclaré Zach Rosenfield, un représentant de Nate Diaz, à Ariel Helwani d’ESPN. « Nate est rentré du Super Bowl depuis plus d’une semaine. Ce n’est pas lui. Cette histoire est complètement fausse.« 

« Nate est à Stockton depuis le mardi suivant le Super Bowl et à aucun moment il n’a eu d’interaction avec les forces de l’ordre de Miami. Aucun problème, quel qu’il soit. Et il n’a jamais été attaché à quoi que ce soit de proche à la violence domestique dans sa vie« .

Le journaliste d’ESPN Marc Raimondi a réalisé une contre-enquête auprès du porte-parole de la police de Miami. Ce dernier contredit la version délivrée par le Miami Herald, concluant que le rapport du journal était « erroné ».

Confondu avec un illustre inconnu

Le journal a finalement publié un rapport mis à jour, corrigeant l’identité de la personne concernée. Il ne s’agissait pas de Nate Diaz, mais d’un obscur combattant nommé Michael Albert Nates, absent de la scène MMA depuis 2012.

« Dans une première version de cette histoire, le Miami Herald a rapporté à tort que la superstar des arts martiaux mixtes Nate Diaz avait été arrêté dans une affaire de violence domestique« , explique l’article corrigé. « Le Herald s’excuse pour cette erreur.« 

Si cette correction était une étape nécessaire pour réparer une accusation fallacieuse, il semble que cela ne sonne pas la fin de l’affaire.

Selon Zach Rosenfield, le combattant et son équipe envisagent déjà une action en justice en réponse à la fake news de la publication. On peut aisément invoquer une diffamation voire une calomnie. Surtout dans un domaine où le gars de Stockton n’a pas besoin de mauvaise publicité.

« L’histoire publiée par le Miami Herald est à 100% fausse, inexacte, sans fondement, irresponsable et totalement absurde« , a poursuivi Rosenfield auprès d’Ariel Helwani. « Nous avons déjà commencé à envisager des actions en justice« .

En ce qui concerne son activité de combattant, Nate Diaz est apparu pour la dernière fois début novembre 2019. Il s’est mis de nouveau en « stand by » au soir de sa défaite par arrêt médical contre Jorge Masvidal. Diaz avait prévenu que seul un challenge de taille pouvait le pousser à rechausser les mitaines. La piste Dustin Poirier s’est particulièrement réchauffée ces derniers jours. Deux fighters de haut niveau cherchant à se relancer après avoir perdu un match de championnat, ça aurait une certaine cohérence.

Pensez-vous que Nate Diaz a été victime de sa réputation dans cette histoire improbable ? Et contre qui souhaitez-vous le voir revenir dans l’Octogone ?

Suivez-nous sur : FACEBOOK INSTAGRAM

Source : bjpenn.com

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
TonTon
TonTon
9 mois il y a

Nate « Everody’s on Steroids » Diaz victime de diffamation ! !
Mdr 😆

1
0
N'hésitez pas à commenter ! x
()
x