Home NUTRITION 5 boissons qu’il vous faut impérativement éviter avant l’effort

5 boissons qu’il vous faut impérativement éviter avant l’effort

Vous souhaitez maximiser vos performances à l’entraînement ou en match ? Alors évitez ces boissons. Certaines d’entre elles tombent sous le sens, mais d’autres pourraient bien vous surprendre.

Les boissons énergisantes à base de lait

Comme le disait Ron Burgundy dans son film : « Le lait était un mauvais choix ». Si vous avez l’habitude de consommer des boissons énergisantes à base de lait, buvez les APRÈS votre séance. Elles contiennent beaucoup de protéines, glucides et lipides. Tous prennent un certain temps pour être digéré et peuvent en plus vous donner des gaz. Si vous avez besoin de protéines avant l’exercice, utilisez de la WHEY mélangée à de l’eau. Vous la digérerez plus vite, sans le supplément de glucides et de lipides.

 

Les boissons à base de fruits

La grande majorité des boissons aux fruits, même les plus naturelles, sont surchargées de sucre. Et l’essentiel de ce sucre est présent sous la d’additifs.

Un jus de fruits peut être acceptable, il faut simplement en vérifier la composition. S’il contient seulement 20 % de jus de fruits, passez votre chemin, ou gardez votre bouteille pour l’après-séance. Une alternative convenable est l’eau de noix de coco.

Les sodas

Si vous avalez un Coca avant de passer à l’action et que vous ignorez à quel point c’est mauvais, il est temps de revoir votre façon d’aborder votre entraînement.
Même si vous consommez des sodas sans sucres, ces derniers peuvent toujours interférer avec votre prépa. Les boissons pétillantes peuvent provoquer des maux de ventre, des gaz et des ballonnements. Elles contiennent également beaucoup de sodium, ce qui favorise la déshydratation.

Les sodas lights ne sont pas vos amis. Les édulcorants sont dangereux pour la santé. En particulier l’aspartame.

Les boissons du sportif

Cela vous surprend-il ?

La plupart des boissons sportives ne vous procurent pas autant de bienfaits qu’on le prétend. Certaines sont faibles en sucres et chargées en électrolytes (magnésium, sodium, potassium, calcium). Ces sels minéraux permettent de se réhydrater et de récupérer après l’exercice. Mais la majorité de ces mixtures sont en fait du soda dépourvu de gaz.

Si vous engloutissez une de ces boissons avant l’exercice, vous obtiendrez un pic de glucose, puis une chute de ce même glucose. Cela perturbe vos hormones et rallonge la durée de votre récupération.

L’alcool

Ne buvez pas d’alcool avant l’entraînement, même à petite dose. L’alcool déshydrate et perturbe l’équilibre. Cette boisson dégrade votre capacité à prendre des décisions et favorise l’inflammation. Combinés, de tels défauts vont vous inciter à vous étirer plus que nécessaire, à vous blesser et à mettre du temps à guérir. Si en plus vous sentez la bière sur les tatamis, ça fera mauvais genre.

 

En définitive, si vous doutez de ce que vous devez boire, eh bien buvez de l’eau. C’est ce que votre corps demande le plus. Et il n’en a jamais autant qu’il le voudrait. En fait, des recherches suggèrent de boire environ 500 ml d’eau avant l’entraînement, 200 ml à l’échauffement, et environ 200 ml toutes les 10 à 20 minutes, en fonction de votre effort.

Traduit et inspiré d’un article publié par FitStyleLife.com.