Home ARTICLES Légalisation du MMA en France : la fédération de boxe, piste privilégiée

Légalisation du MMA en France : la fédération de boxe, piste privilégiée

Après examen des multiples candidatures, la ministre des sports Roxana Maracineanu propose l’égide de la fédération de boxe pour accueillir le MMA.

Rien de gravé dans le marbre, mais on ne voit pas pourquoi le choix de Roxana Maracineanu ne serait pas suivi. Le ministère des Sports a indiqué, ce mardi, sa préférence pour la fédération de boxe pour chapeauter l’organisation des pratiques et compétitions de MMA.

« Après avoir recueilli et exploité les différentes informations issues de cette phase d’instruction, la ministre des Sports envisage d’accorder par arrêté ministériel la délégation de la discipline du MMA à la fédération française de boxe« , précise le communiqué officiel.

La boxe obtiendrait donc le graal au détriment des fédérations de lutte, karaté, FFKMDA, boxe française, et l’innatendue FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail). L’avis consultatif du Comité National Olympique et Sportif Français est désormais attendu. Le CNOSF sera ensuite appelé à se prononcer sur cette proposition formulée par la Ministre des Sports.

« Dans ce courrier, la ministre a précisé qu’à l’issue de cette procédure de délégation, une commission de suivi, composée du préfet Touvet, du directeur des sports, d’un inspecteur général et d’un expert technique serait mise en place. Celle-ci sera chargée, tout au long de l’année 2020, de s’assurer du respect des attendus définis dans l’appel à manifestation d’intérêt.« 

Une délégation valable un an

Six critères d’exigence ont été répertoriées dans le cahier des charges: les conditions d’accueil dans la fédération, le projet des règles de pratique, le projet sportif, l’ébauche de règles de technique et de sécurité, et la solidarité du sport professionnel avec le sport amateur.

Après avoir pris connaissance de l’avis du CNOSF, la Ministre des Sports annoncera la fédération délégataire choisie pour accueillir le MMA. Cet accord couvrira seulement une durée d’un an. Une nouvelle campagne de délégation débutera fin 2020 après les Jeux Olympiques de Tokyo (du 24 juillet au 9 août). Elle concernera cette fois une période plus étendue (2021-2024).

Considérez-vous le choix de la fédération de boxe comme le plus logique ? Ou préféreriez-vous une autre structure ?

Suivez-nous sur : FACEBOOK INSTAGRAM

5
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
BastounTonTon Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
TonTon
Invité
TonTon

« Considérez-vous le choix de la fédération de boxe comme le plus logique ? Ou préféreriez-vous une autre structure ? »
La Fédération française de judo aurait été bien plus légitime pour accueillir cette nouvelle discipline dans notre beau pays car son très respectable président Mr Rougé , un homme intègre et totalement désintéressé, et qui a tant fait pour le MMA Français, aurait largement mérité de décrocher la palme ! Non ?
Rougé c’est pas le genre de gars a faire du lobbying, nan pas lui ! 😆 🙄
Bon allez ok j’arrête.
Vivement le premier UFC Paris !! 🙂

Bastoun
Invité

Tu m’as fait flipper au début^^
Au moins, on peut féliciter la fédé du judo pour avoir eu un éclair de lucidité et s’être retirée des candidats… (Pour éviter une humiliation ?)

Bastoun
Invité

De ce que j’ai lu sur lequipe, c’est pas juste privilégiée, c’est fait… Ils étaient en balance avec la lutte (apparemment, ce sont 2 fédés qui ont tendu la main au MMA depuis le début), mais les pb financiers de cette dernière ont fait pencher la balance.

TonTon
Invité
TonTon

« Après avoir recueilli et exploité les différentes informations issues de la phase d’instruction, la ministre des Sports envisage d’accorder par arrêté ministériel la délégation de la discipline du MMA à la fédération française de boxe ». « L’avis consultatif du Comité National Olympique et Sportif Français est désormais attendu. Le CNOSF est appelé à se prononcer sur cette proposition formulée par la ministre des Sports ». « Après avoir pris connaissance de l’avis du CNOSF, la ministre des Sports annoncera la fédération délégataire choisie pour accueillir le MMA pour une durée d’un an seulement ». Donc rien n’est pas… Lire la suite »

TonTon
Invité
TonTon

Donc rien n’est encore officiel. Affaire à suivre !