Home ARTICLES INTERVIEW – Ciryl GANE le phénomène poids lourds français à l’UFC

INTERVIEW – Ciryl GANE le phénomène poids lourds français à l’UFC

Sharpside

Ciryl Gane est le combattant de MMA poids lourds français sous les projecteurs. Il évolue désormais à l’UFC depuis cet été et s’entraîne au MMA Factory de Fernand Lopez. « Bon Gamin » 4-0 affrontera l’américain Don’tale MAYES 6-2-0 à l’UFC Fight Night 162 à Singapour le 26 octobre.

Peux-tu présenter ton parcours avant le MMA ?

Avant le MMA, j’ai fait du muay thaï pendant 3 ans. Aujourd’hui j’ai 29 ans, j’ai commencé le muay thaï à 24. J’ai fait une transition y’a 1 an et demi dans le MMA. Un parcours en pied poing assez rapide, on a monté les échelons assez rapidement jusqu’à la fin de la 3e année où on a battu le n°1 actuel mondial. C’est comme ça que les gens m’ont un peu connu et m’ont pris au sérieux. Parce qu’en 3 ans forcément tu restes un peu un débutant quand même (il rit). Pour faire ma transition en MMA j’ai du beaucoup bosser le sol, la lutte, etc … Mais principalement pour éviter de courir après mon retard on a beaucoup travaillé sur les déplacements. Parce qu’avec les déplacements justement tu peux éviter les amenés au sol et la lutte. Dans un premier temps on a travaillé cette stratégie là. A côté de ça on bosse quand même beaucoup le sol et la lutte.

Comment as-tu accueilli le début de hype autour de toi sur internet, avant même ta prestation du mois d’août et plus fort encore depuis ta victoire express sur Raphael PESSOA ?

Ben écoute ça va (il rit). Je suis un peu spectateur de moi-même. J’aime bien dire ça car je ne prends pas vraiment les choses à cœur sur les réseaux … J’ai vraiment les pieds sur terre et je suis très très concentré sur mes objectifs et sur chaque combat qui arrive. C’est bien, y’a de l’engouement envers ma personnalité, envers mon personnage, y’a beaucoup de prestance en moi avec ce qu’on me dit … mais je suis pas aussi confiant qu’eux (il rit). Je suis un peu plus réaliste. C’est sympa, ce qui revient c’est assez gentil donc c’est cool.

Est ce que ton premier combat à l’UFC a eu une saveur particulière ou est ce que cela a été pour toi comme tes précédents combats au TKO ? (en terme de pression, d’organisation, de sensation dans la cage) ?

En terme de sensations ça a été les mêmes. Je me suis tout de suite senti bien déjà au TKO dans la cage. Le TKO faisait déjà les choses un peu comme les grandes organisation tels que l’UFC. C’est sur ça n’avait pas la même ampleur mais ça m’a déjà bien formé. Quand je suis arrivé à l’UFC ça ne m’a pas mis plus de pression mais j’ai pu constater l’ampleur des réseaux, des médias. Très clairement l’UFC c’est une machine de guerre !

Le déroulement du combat sur le continent asiatique (combat à Singapour le 26 octobre) change-t-il quelque chose dans ta préparation ?

Pas du tout. C’est pas en altitude … on va s’adapter par rapport à la chaleur, c’est ça qui va un peu changer par rapport à la France. On part un petit peu avant justement pour ça pour s’adapter.

Que sais-tu de ton adversaire américain du soir Don’tale MAYES, dont ce sera la première à l’UFC ?

Don’tale Mayes C’est déjà un très gros potentiel physique, il fait quasiment deux mètres et avoisine les 120 kg . Et donc y’a forcément un «knockout power», une force de frappe, qui doit aller avec, sans aucun doute. Et ensuite, par rapport à sa technique on n’est pas sur quelqu’un d’extraordinaire techniquement parlant mais par contre il se débrouille très bien dans chaque secteur. C’est ça qui peut-être perturbant. Il peut aussi bien te contrer en striking qu’en lutte ou au sol. Il peut aussi attaquer par la même occasion. Il faudra donc être extrêmement vigilant sur tous les aspects du combat. Ce n’est pas quelqu’un qui est fort en striking et donc on sait qu’il est nul au sol. Là on adapte la stratégie et on l’amène au sol. Non, ce gars peut un peu tout faire donc il va falloir être très concentré, très «aware», bien comprendre tout ce qui se passe et adapter et faire les bons choix.

As-tu une approche que tu privilégies dans ton game plan ? Une première intention plus axée sur le striking, le corps à corps ou le combat au sol ?

On va rester sur mes points forts, bien sur striking pied poing. Avoir du clinch, sortir des coudes, des low kicks. On sait ce qu’il y a en face mais on reste concentré sur ce que moi je sais faire. On ne peut pas baser sa stratégie uniquement sur ce qui se présente en face, il faut aussi être très concentré sur mes capacités.

Estimes-tu comme beaucoup d’observateurs que la catégorie des poids lourds est l’une des moins relevées en MMA ?

Oui car il y a moins de monde. En terme de panel technique, c’est la nature qui veut ça, on n’est pas sur des 70kg où ça peut débiter énormément où le cardio est important avec plus de technique et d’agilité avec le corps. C’est un peu ça dans le pied poing aussi, y’à beaucoup moins de monde. Donc plus de facilité, plus de rapidité pour accéder aux tops.

T’imagines-tu rentrer dans le top 15 de la division dans le courant de l’année 2020 ?

Oui ! On sera à 5 combats, j’espère aller chercher un top 15. Ca fait partie de nos plans, d’ici 1 an ce serait bien.

Voudrais-tu être sur la première carte UFC en France l’an prochain, ou ne vois-tu ça que comme un bonus ?

Ah oui j’aimerais bien ! Je vois pas pourquoi je n’y serai pas d’ailleurs. Je suis un des français à avoir les meilleurs résultats. Je pense que l’UFC va arriver fin d’année. Ils vont laisser un peu le MMA s’installer et ils viendront fin d’année.

Vois-tu Francis Ngannou remporter la ceinture poids lourds lors de sa prochaine tentative ?

Oui ! Sans aucun doute. Je l’ai toujours dis, Francis va avoir la ceinture. Il a le potentiel pour. Il est bien entouré, y’a aucune raison qu’il ne l’ait pas.

Que lui avait-t-il manqué la première fois ?

Sur son title shot avec Stipe, ce qui lui a manqué c’est le respect de la stratégie qui avait été mise en place. Il a voulu faire les chose à sa manière. Il a voulu être impressionnant comme il l’a toujours été. C’est passé sur tout son parcours. Il a décidé d’avancer, d’accélérer de ne pas trop être dans la gestion, d’être agressif. Là il aura fallu qu’il se gère un peu plus, on est sur 5 rounds. Il a voulu aller fort dès le début et ça a été à double tranchant, si ça passe pas derrière tu les payes. Surtout que je trouvais qu’il n’était pas prêt physiquement, il était un peu trop lourd, il s’était laissé un peu aller. Il a dû cutter pour faire 120kg c’est pas l’idéal pour un poids lourd. C’est d’ailleurs quelque chose à quoi il a remedié juste derrière puisque sur son combat suivant il était à 114-115kg je crois. Très affuté. Et puis ça lui suffit car c’est une force de la nature.

Est ce que vous pourriez vous affronter un jour, ou ce sera en mode DC et Cain Velasquez ?

Moi j’aimerais que ça n’arrive jamais. Parce qu’on fait partie de la même écurie. Même si ça ne reste que du sport. Moi j’ai vraiment une vision sur ça sportive. Genre quand je rentre dans la cage je n’ai pas besoin de me galvaniser, de me dire je vais le défoncer ou d’entendre des commentaires sur « les mamans » – il rit. Pour certains c’est un règlement de compte.. Ce n’est pas du tout un règlement de compte, c’est du sport, c’est une approche sportive. Donc limite c’est un sparring mais avec un petit peu plus de pression. Si ça arrive malheureusement ça arrivera. Si lui est à 7 défenses de ceinture et que moi je suis classé #2, j’aimerais bien avoir la ceinture un jour. Si lui ne veut pas la laisser, bon on acceptera le combat. Mais si on peut éviter ce serait mortel !

As-tu un message à faire passer, des remerciements ? Un message pour les futurs pratiquants de MMA ?

Un très gros remerciement car je vois l’engouement qu’il y a autour de moi. La confiance qu’on me porte et le style un peu nouveau que j’apporte, ça me touche vraiment beaucoup. J’ai aussi envie de dire aux gens « croyez en vous« . Si moi je l’ai fait, tout le monde peut le faire. Il ne faut pas se dire que c’est inaccessible. Il faut surtout faire les bons choix, être en cohésion avec soi-même y aller à 200% et ne pas hésiter. Et il faut bien s’entourer surtout, avec ses coachs, être bien dans son cocon. Et si tu crois en toi, y’a aucune raison que ça ne le fasse pas.

Suivez et encouragez Ciryl Gane sur Insta ici.

Suivez-nous sur : FACEBOOK INSTAGRAM

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
lohane57 Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
lohane57
Invité
lohane57

J’aime bien son état d’esprit, il a les pieds sur terre sa ce ressent dans sa façon de répondre aux questions.
J’espere une belle victoire par ko cette fois, il m’avait surpris lors de son premier combat a l’UFC avec sa victoire par soumission, une bonne surprise.
Je lui souhaite le meilleurs en tous cas c’est un bon gamin 🙂