Home ARTICLES Deontay Wilder accepte les conditions pour affronter Anthony Joshua cet automne

Deontay Wilder accepte les conditions pour affronter Anthony Joshua cet automne

DAILYSTAR

Ce n’est pas encore officiel pour l’instant, mais il semble maintenant que nous verrons bien les champions poids lourds de boxe Deontay Wilder et Anthony Joshua s’affronter plus tard cette année.

Un combat pour le titre poids lourd incontesté entre Anthony Joshua et Deontay Wilder devrait devenir réalité cette année.

Après des soucis concernant le choix du lieu – avec Joshua et son équipe voulant que le combat se déroule au Royaume-Uni et non aux Etats-Unis – il semble que Wilder ait accepté une offre du promoteur de Joshua, Eddie Hearn. Le signature du contrat est la dernière étape de ce qui a été une période de négociation publiquement controversée.

« Deontay Wilder a accepté les conditions offertes par le promoteur d’Anthony Joshua Eddie Hearn pour qu’ils se rencontrent au Royaume-Uni pour le championnat incontesté des poids lourds cet automne », a déclaré Shelly Finkel, co-manager de Wilder, lundi soir à ESPN.

« Nous avons accepté les termes qu’Eddie nous a donné pour un combat au Royaume-Uni. Deontay a accepté ses conditions pour se battre au Royaume-Uni. Deontay a envoyé un courriel à Joshua (dimanche soir) et j’en ai envoyé un aujourd’hui à Barry Hearn et Eddie leur a dit que nous acceptons officiellement l’offre de se battre dans les termes qu’ils nous ont donnés et de nous envoyer le contrat », a déclaré Finkel. Finkel a déclaré que l’offre est un accord de deux combats avec des conditions également acceptées pour une revanche qui aurait lieu aux États-Unis.

Wilder (40-0, 39 KOs) est devenu le champion WBC des poids lourds depuis qu’il a battu Bermane Stiverne début 2015. On a beaucoup parlé du manque d’adversaires de qualité pour « The Bronze Bomber » dans ses défenses de titre. Mais il a fait taire les mauvaises langues en mars avec une victoire explosive sur Luis Ortiz, de loin l’adversaire de plus haut calibre qu’il est battu. Ortiz avait malmené Wilder mais l’américain  a réussi à rentrer le tko dans le 10ème round.

Joshua (21-0, 20 KOs) a également combattu en mars, remportant une décision unanime et ennuyeuse sur l’invaincu Joseph Parker. Cette victoire lui a valu le titre WBO de Parker en plus des ceintures WBA et IBF que l’Anglais possédait déjà. Joshua est l’un des combattants les plus côtés dans les sports de combat, ayant vendu deux PPV à plus d’1 million au Royaume-Uni, et attiré près de 240 000 fans pour assister en live à ses trois derniers combats. Un combat contre Wilder serait pour le titre « incontesté », ce qui signifie que le vainqueur remporterait toutes les ceintures majeures.

Hearn, le promoteur de Joshua, a offert à l’origine à Wilder une bourse de 12,5 millions de dollars sans pourcentage sur les pay-per-views. Ce qui était en soi le meilleur salaire que Wilder ai touché, mais aussi très bas compte tenu du buzz que pouvait générer ce combat. L’équipe de Wilder a rapidement fait une contre-offre avec une somme incroyable de 50 millions de dollars pour Joshua contre 50% du revenu total de l’événement. Ce qui signifiait que Joshua pouvait gagner encore plus d’argent s’il l’évènement s’avérait être extrêmement rentable. Le seul point de friction était le fait que l’équipe de Wilder avait le droit de choisir l’emplacement, ce qui aurait probablement placé le combat aux États-Unis. Selon Hearn, Joshua a préféré se battre devant ses fans à domicile.

Selon le manager de Joshua, un affrontement entre l’anglais et le challenger obligatoire de WBA Alexander Povetkin (34-1, 24 KOs) était « virtuellement fait ». L’affrontement face à Wilder aurait du suivre début 2019 dans le cas où ils n’arriveraient pas à un accord pour combattre Wilder rapidement. Les organismes de boxe ne posent pas de soucis normalement sur les obligations de «challenger obligatoire» chaque fois qu’un combat d’unification est fait.

S’adressant à World Boxing News, Shelly Finkel, cogestionnaire de Wilder, a déclaré que cette offre à Joshua était toujours sur la table au cas où celle qu’il a accepté finit par tomber à l’eau.

« Si pour une raison quelconque, Anthony change d’avis et veut se battre aux États-Unis, l’offre de 50 millions de dollars que nous lui avons faite est toujours là. C’est maintenant dans les mains de Joshua. »

« Ils nous ont fait une offre, nous espérions qu’ils accepteraient l’offre américaine à la place parce qu’il y a tellement d’argent mais comme ils ne l’ont pas fait, nous avons décidé que s’ils ne veulent pas les 50 millions, alors nous sommes prêts à venir au Royaume-Uni et prendre leur offre. »

Finkel a également ajouté que le combat aurait lieu en septembre ou en octobre. De l’aveu même de Hearn, le mois de septembre ne semble pas être une bonne date, car le retour de Canelo Alvarez aurait une incidence sur les ventes en PPV pour Joshua vs. Wilder.

Ce n’est pas encore fait, mais c’est de loin la nouvelle la plus encourageante que nous ayons eu à ce jour. La balle est vraiment dans le camp de Joshua.

Si tout se passe bien, nous aurons peut-être le plus grand événement des sports de combat horizon 2018.

 

Source : BLOODYELBOW

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de