1. Home
  2. ACTUALITÉS
  3. Découvrez les salaires de tous les fighters du Bellator 206 !

Découvrez les salaires de tous les fighters du Bellator 206 !

0
1

Crédit : Bellator

La grande introduction du Bellator sur DAZN est faite. La promotion de longue date diffusée sur Paramount Network (née Spike) a mis tout en œuvre pour leur arrivée sur une nouvelle plate-forme, mettant en vedette leurs plus grands noms, des vétérans notables et l’un de leurs plus brillants espoirs.

Mais un line-up comme ça vient à un prix. « Rampage » Jackson et Wanderlei Silva ont été les meilleurs gagnants, avec respectivement 300 000 $ et 200 000 $ pour le co-événement principal. Alors que Gegard Mousasi et Rory MacDonald ont pris chacun 150 000 $ pour leur combat dans l’événement principal. En bas de l’échelle, Ysidro Gutierrez n’a gagné que 2 000 $ pour son premier combat contre Gaston Bolanos.

Voici un aperçu complet des gains de la carte principale * (via MMAjunkie):

Gegard Mousasi – $150,000
Rory MacDonald – $150,000

Rampage Jackson – $300,000
Wanderlei Silva – $200,000

Douglas Lima – $150,000
Andrey Koreshkov – $55,000

Aaron Pico – $80,000 (avec un bonus de $40,000 inclut)
Leandro Higo – $14,000

Keri Melendez – $25,000
Dakota Zimmerman – $4,000

Gaston Bolanos – $24,000 (avec un bonus de $12,000 inclut)
Ysidro Gutierrez – $2,000

C’est un des Pay-per-view les plus chers que le Bellator a présenté en Californie (où la CSAC publie les chiffres des salaires au public). Le Bellator 201, avec en tête d’affiche Ilima-Lei Macfarlane contre Alejandra Lara, a vu Macfarlane comme l’athlète le mieux payé avec un gain de seulement 50 000 $. Même au Bellator 199, les sommes n’atteignaientt que 150 000 $ (remporté par Ryan Bader, King Mo et Cheick Kongo).

Et même s’il n’est toujours pas à la même hauteur que les chiffres les plus élevés de l’UFC, le Bellator n’est pas très éloigné d’une carte comme l’UFC 227, où Demetrious Johnson et TJ Dillashaw étaient respectivement les plus gros salaires avec 380 000 $ et 350 000 $.

* Ces chiffres n’incluent pas les taxes, les frais, les actions de manager / coaching, les paiements de parrainage ou autres gains ou déductions non divulgués. Ce ne sont que les chiffres «garantis» bruts tels que rapportés par la California State Athletic Commission.

Source : bloodyelbow.com

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bastoun
3 années il y a

OK pour les plus gros salaire, par contre, les plus petits font peine à voir… C’est comme tous les sports en fait, y a que l’élite qui vit vraiment confortablement. En-dessous d’un certain niveau (top 100, comme au tennis), tu couvres à peine tes frais…

1
0
N'hésitez pas à commenter ! x