Home ARTICLES Qui rapporte le plus à l’UFC ? Rousey ou McGregor ?

Qui rapporte le plus à l’UFC ? Rousey ou McGregor ?

L’UFC ne révèle jamais les chiffres de ses ventes de PPV. Tous les chiffres de cet article sont issus de la Wrestling Observer’s Newsletter du journaliste référence Dave Meltzer.

La comparaison n’a même pas lieu d’être

Il y a différentes approches pour mesurer les plus grandes attractions de l’histoire de l’UFC. La plus évidente est de calculer le nombre total d’achats de cartes sur lesquelles un combattant figure en main event ou co-main event. Sur ce terrain, Georges St. Pierre s’impose. En 14 combats, il cumule 10, 5 millions d’achats, ce qui représente une moyenne de 750 000 achats par event. Une poignée de fighters peuvent en dire autant.

Anderson Silva représente 9,3 millions d’achats. Ou 10, 5 millions, si l’on étend le calcul à l’UFC 200. Il a atteint ce total grâce à 17 ou 18 PPV, pour une moyenne de 550 à 585 000 achats. Brock Lesnar a pour sa part une moyenne supérieure à GSP. Il a rassemblé 7,7 millions d’achats sur 8 cartes, pour une moyenne de 970 000 achats par apparition.

Ronda Rousey, que beaucoup désignent comme la plus grande star de l’UFC, a permis 5,1 millions d’achats en 7 combats, pour une moyenne de 730 000 achats par show.

Alors où classer Conor McGregor parmi ces géants promotionnels ?

Eh bien, durant les 12 premiers mois de son ascension en tête des PPV, il a provoqué 3,5 millions d’achats. En 3 événements. Les 3 premiers PPV de McGregor ont été plus vendeurs que les 3 meilleurs PPV de GSP.

Mieux, les 3 pires ventes de McGregor ont rapporté plus que les 3 meilleures ventes de Ronda Rousey.

De juillet 2015 à mars 2016, McGregor a vendu plus de PPV que l’UFC tout entière durant l’année 2014, laquelle a réalisé entre 3 et 3,2 millions de ventes. Vous lisez bien : McGregor a rapporté plus que toute l’écurie UFC de l’année 2014.
Ce n’est pas la statistique la plus dingue. Au cours des 12 derniers mois, l’Irlandais a combattu 4 fois. Il a gagné le titre featherweight de José Aldo en décembre 2015, perdu un combat en welters contre Nate Diaz en mars 2016, gagné le rematch en août, avant de détrôner Eddie Alvarez pour le titre Champion lightweight en novembre. Si l’on se base sur les estimations d’achats de l’UFC 205, aux alentours de 1,6 million, Conor McGregor est à l’origine d’un total probable de 6 millions d’achats en 12 mois. En 2014, l’UFC vendait 3 à 3,2 millions de PPV. En 12 mois, Conor a doublé ce montant à lui seul.

Meilleur que GSP et Lesnar réunis

Si GSP conserve le record de ventes de PPV total, Conor détient tous les autres records de PPV. En 15 mois, il a provoqué 6,85 millions d’achats. Vous vous souvenez de l’incroyable moyenne de Lesnar (970 000 achats par apparition) ? McGregor est simplement à 1,35 million d’achats par event.
2010 est encore à l’heure actuelle la meilleure année de l’UFC. La compagnie a réalisé 8,8 millions de ventes, avec Lesnar et GSP au sommet de leur popularité. En 2016, Conor aura vendu plus de PPV que les deux plus grandes attractions de l’histoire de l’UFC réunies. En 2010, GSP et Lesnar ont combattu 4 fois (2 matchs chacun) et ont réussi 3,5 millions de ventes. Conor aura réalisé un total estimé à 4,5 millions d’achats en 3 matchs seulement.

Conor McGregor vend plus que GSP et Lesnar réunis.

À titre de comparaison, le meilleur PPV de Ronda Rousey est estimé à 1, 1 million d’achats. L’écart entre Conor et les autres fighters est énorme. Même Brock, dans ses plus belles années, n’a pas pu faire mieux. Personne n’a jamais réalisé deux events successifs à 1,5 million d’achats.

La seule carte dépassant 1,5 million d’achats sans Conor est l’UFC 100. Oui, le plus gros PPV de la compagnie américaine. Et vous pouvez être certains qu’il a bien l’intention de casser ce record.

 

Traduit et inspiré d’un article publié par BloodyElbow.com