1. Home
  2. ARTICLES
  3. Tom Duquesnoy avant ses débuts à l’UFC ce samedi : « Je vois peu de faiblesses dans le jeu de Patrick Williams »

Tom Duquesnoy avant ses débuts à l’UFC ce samedi : « Je vois peu de faiblesses dans le jeu de Patrick Williams »

0
0





Samedi 15 avril, Tom Duquesnoy effectuera ses débuts à l’UFC. Autant dire qu’il y est très attendu. À Kansas City, le Français entrera enfin dans l’Octogone pour se mesurer à l’Américain Patrick Williams.

Pourtant, tout aurait pu commencer bien plus tôt pour lui :

 « Cela va faire presque 5 ans que je suis en contact avec l’UFC. La compagnie voulait m’engager à l’âge de 19 ans. » Mais l’athlète n’a pas foncé tête baissée. Avant de rejoindre l’élite, il comptait engranger de l’expérience : « De cette façon, j’ai pu me construire en tant que combattant le plus complet possible, pour ensuite entrer à l’UFC, affronter les meilleurs et être aussi spectaculaire que possible. »

Pendant que FireKid montait en gamme, de nombreuses compagnies de MMA lui ont fait les yeux doux. Le Bellator, le WSOF, ainsi que des promotions russes et asiatiques. Après des années de relations cordiales avec l’UFC, le deal s’est finalement mis en place :

« Je me sentais bien, mais en même temps, c’était un peu irréel. L’UFC était un objectif depuis mes premiers pas en MMA, cela a donc été un vrai plaisir pour moi de signer. Je suis très heureux, et en même temps, je suis impatient de poursuivre mes objectifs à l’UFC. Je m’entraîne dans l’une des meilleures salles du monde, mes coachs croient en moi. Maintenant, c’est le moment de donner le meilleur de moi-même au plus haut niveau. »

 Tom s’entraîne à la Jackson Wink MMA Academy d’Albuquerque. Avec Greg Jackson et Mike Winkeljohn, le Français continue à suivre les conseils de son coach de toujours, Bourama Traore. Basé à Paris, Tha Manofshadow sera dans le coin de son protégé samedi.

Ce week-end, FireKid sera opposé à Patrick Williams. Produit de l’American Top Team, Williams a été Champion de lutte en Floride avant de poursuivre la compétition à l’université d’Arizona. À l’UFC 188, il a remporté le bonus Performance of the Night en soumettant Alejandro Perez en 23 secondes.

Tom ne prend pas cet adversaire à la légère : « Je pense que c’est un combattant polyvalent. Très talentueux, très dur mentalement et physiquement. Il a un très haut niveau de lutte, tester ma défense face à lui va être intéressant. C’est un opportuniste. Il sait tirer avantage des situations, il sait utiliser sa technique et son physique. Ce combat est très intéressant, car je vois peu de faiblesses dans son jeu. Je ne fais pas de matchs ennuyeux. Je m’implique de sorte que je donne tout pour le public afin qu’il puisse passer un bon moment. »

Duquesnoy sait que la plupart des fans de l’UFC ne connaissent pas son style. Avec 11 combats remportés avant la limite (dont 7 KO/TKO), il espère montrer son style divertissant. « Je suis plutôt un striker naturel. Je tiens compte du fait qu’un bon show rime avec KO. Il faut montrer quelque chose d’impressionnant, esthétiquement. Quand vous regardez l’UFC vous voulez voir quelque chose de divertissant. Pour moi, le plus important est d’aller de l’avant. »


Duquesnoy et Williams s’affronteront à l’UFC on FOX 24 : Johnson vs Reis, ce samedi.


Traduit et inspiré d’un article de BloodyElbow.com