1. Home
  2. NEWS
  3. Mark Hunt avant son combat contre Alistair Overeem : « L’UFC ne me parle plus. »

Mark Hunt avant son combat contre Alistair Overeem : « L’UFC ne me parle plus. »

0
0

En pleine bataille judiciaire avec l’UFC depuis son match contre un Brock Lesnar dopé à l’UFC 200, Mark Hunt sera l’adversaire d’Alistair Overeem. Un athlète qui a lui aussi rencontré des problèmes avec la politique antidopage de la compagnie.

Overeem vs Hunt ouvrira l’UFC 209, ce samedi, à Las Vegas. Obligé de donner le change, Mark Hunt s’est exprimé au micro d’Ariel Helwani. Et visiblement, il n’est pas ravi d’être présent sur cette carte.

Mark Hunt forcé à combattre

« On m’a forcé à venir. On m’a dit : ‘Si tu ne combats pas, tu vas à l’encontre de ton contrat.’ Pourquoi ma famille devrait-elle souffrir et ne pas profiter de mon travail ? Elle mérite le meilleur, car j’ai pris des coups pour en arriver là. Je n’ai rien fait de mal ici, alors pourquoi me considère-t-on comme l’outsider ? C’est l’autre qui a triché. Tous les mecs qui trichent devraient être mis en avant et pointés du doigt, comme ça : ‘Ce mec est un tricheur, il ne devrait pas être là’ »

Remonté, Hunt aura à cœur de ne pas laisser la moindre chance à Overeem. L’issue de ce choc poids lourds aura des conséquences.

« Je ne voulais pas me retrouver dans cette position. Ils ne m’ont pas donné le choix. Qu’est-ce que je suis supposé faire ? Continuer à venir au boulot et combattre des tricheurs qui prennent des stéroïdes. Comment vous sentiriez-vous si vous alliez au boulot pour perdre. Et c’est une défaite. Si vous perdez, vous perdez. Vous ne tirez aucun bénéfice de cela. Nous sommes supposés voir les meilleurs combattants du monde. Pas les meilleurs tricheurs du monde ou les meilleurs types qui savent se planquer derrière leurs docteurs. »

L’UFC ignore HUNT

« Même voir Alistair en dehors de la cage m’irrite. Cela m’irrite de savoir que je dois partager l’Octogone avec des mecs qui ont triché pour y arriver. J’ai le sentiment que l’UFC devrait protéger ceux qui n’ont rien fait de mal […] L’UFC ne me parle plus. Ce ne sont plus que des discussions d’avocats. Tout ce que je demande c’est de l’équité. La rédaction d’une clause selon laquelle un combattant dopé, pris par l’USADA, doit verser sa prime de combat à celui qui n’a pas triché. »

«Je n’ai jamais perdu un rematch. J’ai l’intention de lui faire mal, ça m’énerve d’avoir à combattre des tricheurs.»